La confiance de mon enfant

Allez venez les gens, je vous raconte ma vie. Vous avez oublié mais vous aussi vous aviez mon âge. Cet âge où vous découvrez tout. Je suis haut comme trois pommes et la vie est un mystère.

Ce matin, mes parents ont allumé la lumière et ouvert les rideaux. Je ne comprends pas pourquoi quand je dors bien, ils veulent que je me lève ? Non mais je crois qu’en fait ils n’aiment pas dormir et donc moi je ne devrais pas aimer non plus. Et pourtant, quand je ne veux pas dormir, ils ne sont pas contents !!!


Je ne comprends pas mais bon je les aime quand même.

Alors comme je veux leur faire plaisir, je me lève. J’ai faim, j’ai très faim. Mais maman se maquille et papa s’habille. Ils seront heureux que je me débrouille seul. Bon les céréales sont au dessus du frigo mais si je prends une chaise et que j’ouvre le frigo, je pourrais grimper et attrapper mes Chocapic !!! Trop fier de moi. Attends un peu qu’ils me voient en train de manger, ils vont être trop fiers !!! Mais au moment où j’arrive en haut du frigo, tout tombe. Et moi avec. J’ai mal mais quand ils arrivent, ils crient, ils m’expliquent que j’ai fait exprès et que je vais avoir la plus grosse punition de ma vie. L’un crie et l’autre pleure. Je crois qu’ils aimaient vraiment très fort le frigo. Moi j’ai terriblement mal mais je dois être grand, je ne dois pas pleurer. J’ai fait pleurer mes parents et je suis méchant alors je ne dois pas me plaindre. Mais pourtant, au début, je croyais être gentil et leur faire plaisir. Si même quand je veux être gentil, je provoque la tristesse alors je suis vraiment le pire des méchants. Promis, sur ma douleur, je n’essaierai plus d’être grand, je ne veux plus faire de mal…




5 façons d’aider votre enfant à avoir confiance en lui.


1- Prendre du recul.

Il fait une bêtise plus grosse que lui !!! Soufflez un bon coup et cherchez à comprendre. Commencez par un grand : ”explique-moi s’il te plait” et écoutez le. Vous serez souvent surpris. Offrez lui la chance de vous expliquer.


2- Ne le prenez pas pour vous.

Une fois l’explication entendue, accepter que en effet, il n’a pas cherché à vous faire du mal. Il fait juste des expériences et voit le monde à sa façon alors expliquez-lui vous aussi votre regard. Posez des mots clairs. “J’entends ce que tu as voulu faire mais mon frigo n’est pas assez solide pour…”


3- Intéressez-vous à lui.

Demandez-lui s’il va bien, il a peut-être mal ou simplement peur. Mettez-vous à sa hauteur et posez des mots rassurants. “Comment vas-tu, est-ce que tu vas bien ?” On oublie tout, on s'intéresse à lui. On lui montre qu’il est bien plus important que tout le reste.


4- Proposez lui de réparer.

On ne répare plus en râlant. On lui demande de nous aider à la hauteur de ses capacités même si on perd encore un peu plus de temps. Il mettra un sens et se sentira responsable et capable de réparer. Il n’y a plus de fatalité. Il pourra être fier d’avoir réparé.


5- Proposez lui une alternative.

Stop, finis les “je te préviens tu n’as plus intérêt à faire ça, tu me demandes je le ferai !!!!” Prenez quelques minutes et voyez avec lui comment lui rendre les céréales accessibles facilement. Il sera fier et responsable.


Donc on récapitule, il y a un simple accident et on le prend comme tel. On travaille ensemble à ce qu’il ne se reproduise plus. Et on attend vendredi soir pour en rire devant un apéro entre amis !!!!

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tél: 06 60 98 29 52‬

contact@lesyeuxquibrillent.com